Le nettoyage et la désinfection des bâtiments sont des travaux importants pour la biosécurité interne des élevages. En effet, effectués régulièrement, ils contribuent à réduire la pression infectieuse exercée sur les animaux par les bactéries, les virus, les moisissures et les parasites présents dans leur environnement. De ce fait, des maladies susceptibles d’affecter les performances de l’élevage sont sous contrôle. Que ce soit pour vos porcheries, poulaillers, locaux de préparation ou salles de traite, le protocole de nettoyage et désinfection optimal est composé de trois phases : la préparation de la salle, le nettoyage et la désinfection.

pression infectieuse élevage

Étape 1 : la préparation de la salle

Cette étape permet de préparer la phase de nettoyage. Elle consiste à sortir le matériel (si nécessaire), passer un coup de rabot pour enlever les grosses salissures, et effectuer un trempage. Un bon trempage permet une meilleure pénétration du détergent et le décollement plus facile des souillures lors du nettoyage. Une bonne préparation permet un gain de temps (pouvant atteindre 40%) et une diminution de la consommation d’eau.

Avec cette étape, la pression d’infection baisse d’environ 50.000.000 germes/cm² à 20.000.000 germes/cm².

 

Étape 2 : le nettoyage avec un détergent

Le nettoyage est un procédé consistant à éliminer des substances indésirables, telles que les salissures, les agents infectieux et autres impuretés. En effet, les déjections, restes d’aliments, chiures de mouches, etc créent un bouillon de culture pour les micro-organismes. La plupart des bactéries se nichent sous une couche de graisse et de saleté qui les protège. Seule l’utilisation d’un détergent permet d’éliminer le biofilm qui persiste même après rinçage à l’eau froide et à la haute pression. 

Le choix du détergent dépend de la surface à nettoyer et du type de salissures à éliminer. Néanmoins, l’application du détergent sous forme de mousse est préférable pour plusieurs raisons :

- La mousse permet un temps de contact suffisant sur les parois horizontales comme verticales
- La mousse pénètre mieux dans les porosités
- La mousse est bien visible, et permet donc de ne pas oublier d'endroits ou, au contraire, de ne pas passer plusieurs fois sur la même surface

Avec cette étape, la pression d’infection baisse de 20.000.000 germes/cm² à 100.000 germes/cm².

 

Étape 3 : la désinfection

Une fois les locaux entièrement nettoyés, moussés et rincés, les surfaces semblent propres à l'œil nu. Pourtant, les bactéries, les champignons et les germes les plus résistants sont encore présents.

Le détergent s'est attaqué au biofilm et a pu tuer certains pathogènes en dissolvant la couche de graisse qui les entoure. Néanmoins, des micro-organismes subsistent et doivent être éliminés à l'aide d'un désinfectant. 

Le choix du produit désinfectant doit être fait avec une grande vigilance. La lecture de l’étiquette est plus que jamais importante. En effet, chaque produit reçoit une homologation pour un dosage à une température et un temps de contact précis. Par ailleurs, les différentes molécules actives proposées sont à choisir en fonction de l’application en élevage :
- Les désinfectants à base d’agents oxydants (iode, chlore, peroxyde d’hydrogène…) sont connus pour leur action rapide, même à basse température.
- Les désinfectants non oxydants (glutéraldéhydes et ammonium quaternaire) sont
connus pour leur large spectre d’action et leur haute stabilité.

Avec cette étape, la pression d’infection baisse de 100.000 germes/cm² à moins de 500 germes/cm².

 

Une fois toutes ces étapes terminées, vient le temps du séchage, qui est peut être suivi d’un vide sanitaire pour les élevages porcins, avicoles et veaux de boucherie. Cette étape a pour but de détruire les micro-organismes ayant échappé à la désinfection en les plaçant dans un environnement défavorable (absence d’eau et de matière organique) pendant un certain temps.

Vous voulez en savoir plus sur HyCare?

Derniers articles

Nieuwe hycare iconen-02
HyCare-11_12_2019-3831
Équilibrer la ration
Nieuwe hycare iconen-02
HyCare-11_12_2019-4007
Miser sur l’hygiène et le bâtiment
Nieuwe hycare iconen-02
HyCare-11_12_2019-3999
Boiteries : les clés pour s’en sortir
Nieuwe hycare iconen-02
Onglon vache
Planifier le parage et les pédiluves
Icon-algemeen-blue
Pig-farming-headers-_0006_Header_slider
Les 4 critères d’un nettoyage efficace
Icon-algemeen-blue
cleaning and disinfection program page
Est-ce nécessaire d’utiliser un détergent ?
Kärcher_Varkens
Nettoyer et désinfecter efficacement
Icon-algemeen-blue
tabs-_0029_Application
Traitement de l’eau : chlore ou dioxyde de chlore ?
Icon-algemeen-blue
tabs-_0023_Product
Nettoyage du système d’eau, quel produit choisir ?
Icon-algemeen-blue
eau-biofilm
Biofilm, la face cachée de l’eau
Nieuwe hycare iconen-02
HyCare-11_12_2019-3831
Équilibrer la ration
Nieuwe hycare iconen-02
HyCare-11_12_2019-4007
Miser sur l’hygiène et le bâtiment
Nieuwe hycare iconen-02
HyCare-11_12_2019-3999
Boiteries : les clés pour s’en sortir
Nieuwe hycare iconen-02
Onglon vache
Planifier le parage et les pédiluves
Icon-algemeen-blue
Pig-farming-headers-_0006_Header_slider
Les 4 critères d’un nettoyage efficace
Icon-algemeen-blue
cleaning and disinfection program page
Est-ce nécessaire d’utiliser un détergent ?
Kärcher_Varkens
Nettoyer et désinfecter efficacement
Icon-algemeen-blue
tabs-_0029_Application
Traitement de l’eau : chlore ou dioxyde de chlore ?
Icon-algemeen-blue
tabs-_0023_Product
Nettoyage du système d’eau, quel produit choisir ?
Icon-algemeen-blue
eau-biofilm
Biofilm, la face cachée de l’eau

Contactez-nous pour
plus d'informations

Laissez vos coordonnées et nous vous contacterons dans les 2 jours ouvrables.

Contactez-nous pour
plus d'informations
à propos de ce programme

Prenez contact avec nous

Laissez vos coordonnées et nous vous contacterons dans les 2 jours ouvrables.