HyCare en élevage bovin

HyCare en élevage bovin

Un éleveur qui travaille selon la méthode HyCare maximise l'hygiène au sein de son exploitation. Il empêche l'introduction d'agents pathogènes et minimise la contamination croisée. Les bactéries n’ont donc aucune chance. En bref : sans bactérie, pas de maladie !

La pratique le prouve : HyCare fonctionne !

Les éleveurs bovins maîtrisent mieux la situation et améliorent leurs résultats zootechniques. La santé et le bien-être des animaux s’en ressentent et l’éleveur constate une augmentation de la production. En appliquant un protocole cohérent et global en matière d'hygiène, la plupart des infections chez les veaux et les vaches peuvent être évitées. La méthode HyCare peut être appliquée dans tous les élevages bovins et repose sur cinq piliers soigneusement sélectionnés :

Les cinq piliers HyCare

Pour que les animaux présents sur la ferme offrent des performances optimales, leurs conditions de vie doivent également l’être. Les cinq piliers HyCare en sont le fondement même :

Ces cinq piliers ont un objectif commun : augmenter la longévité des vaches en évitant notamment les réformes prématurées dues aux infections. Imperméabiliser certaines surfaces du bâtiment est la base. Les fissures, joints de dilatation, pores et interstices de la table d’alimentation sont des zones de développement idéales pour les bactéries. C’est pourquoi l’imperméabiliser grâce à un revêtement époxy contribue à conserver l’appétence de la ration et sa valeur nutritionnelle. En plus de l’alimentation, l'eau doit également être de bonne qualité. Les canalisation d’eau sont un endroit souvent oublié et ayant pourtant un impact direct sur l'animal. Les pathogènes s’y nichent facilement recontaminant l’eau qui y circule. Des canalisations propres grâce à un traitement de l’eau complet assure que chaque animal reçoit une eau de bonne qualité bactériologique.

Il est également nécessaire de veiller à ce que les pathogènes ne puissent pas entrer dans l’exploitation. Les bioagresseurs tels que les souris, les rats, les mouches et les oiseaux sont ici des facteurs de risque. Ils permettent l'introduction et la propagation de germes depuis l'extérieur et doivent donc être contrôlés.

Le pilier de nettoyage et de désinfection s’intéresse particulièrement au robot de traite/salle de traite/roto, au box de vêlage, à l’infirmerie, à la nurserie et aux niches à veaux. En nettoyant et désinfectant correctement ces zones, les bactéries n'ont aucune chance de s'établir dans l'environnement immédiat où le risque de transmission des infections est le plus élevé. Cela nous amène au dernier pilier : des soins optimaux.

Les précédents piliers minimisent le risque d'infection au sein de l’exploitation, mais les soins aux vaches sont également importants. Des soins appropriés garantissent une résistance plus élevée grâce à laquelle les infections sont évitées. Maximiser les soins apportés aux vaches et les soins des onglons durant la phase de transition autour du vêlage sont des facteurs clés.

Méthode de travail et protocoles

La méthode de travail est la base de HyCare. Lorsqu'un éleveur bovin choisit d'optimiser le niveau d'hygiène de son élevage en utilisant la méthode HyCare, il choisit également de travailler selon de nouveaux protocoles. Les activités « classiques » du quotidien sont adaptées et doivent être effectuées de manière cohérente (ex. sas d'hygiène, lavage et désinfection des mains systématiques). Cette méthode de travail exige de la discipline, mais elle est nécessaire pour garantir le plus haut niveau de biosécurité.

Accompagnement et suivi

Chaque éleveur travaillant selon la méthode HyCare doit appliquer cette nouvelle méthode. Pour faciliter et assurer la transition et le suivi, l’éleveur sera accompagné par un coach HyCare. Ce dernier travaille en étroite collaboration avec le chef d’exploitation et ses vaches et visite régulièrement l'élevage. Il vérifie si le niveau d'hygiène est suffisamment élevé et ce qui peut être amélioré. Les résultats zootechniques sont également analysés.

Deux conditions pour démarrer HyCare en élevage bovin. Tout d'abord, avant que la méthode HyCare puisse être lancée, l'exploitation doit être exempte d'oiseaux ou d'autres volatiles. Les oiseaux ne sont généralement pas considérés comme des ravageurs. Cependant, les oiseaux, comme les mouches, les souris et les rats, jouent un rôle crucial dans l'introduction et la propagation des bactéries.

Lire la suite

Les avantages de HyCare pour les éleveurs bovins

La méthode HyCare peut être appliquée à n’importe quel élevage bovin. Le seules conditions sont que l’éleveur doit s’investir, mais aussi investir dans son exploitation. Pourquoi un éleveur de vaches ferait-il cet investissement ? La réponse à cette question est simple, HyCare offre de nombreux avantages.

icône avantage 10

Animaux en bonne santé

icône avantage 6

Moins d’antibiotiques

icône avantage 7

Moins de mortalité

icône avantage 9

Meilleur bien être animal

icône avantage 4

Meilleures performances

icône avantage 1

Environnement de travail agréable

icône avantage 2

Processus de nettoyage plus rapide

icône avantage 3

Moins de frais

Les cinq piliers HyCare

Imperméabilisation des surfaces

Avec le revêtement, les bactéries ne se logent plus dans les sols et cloisons

Traitement de l'eau

Une bonne qualité de l'eau est essentielle pour garder les animaux en bonne santé

Nettoyage et désinfection

Avec un nettoyage et une désinfection appropriés, vous créez un environnement exempt de germes

Soins optimaux

Des soins optimaux assurent des performances optimales

Régulation des bioagresseurs

Un bâtiment sans bioagresseurs empêche l'introduction et la propagation des bactéries

hygiene adviseur melkveehouderij

Vous souhaitez en savoir plus sur la méthode HyCare en élevage bovin ?

Prenez rendez-vous dès maintenant avec un de nos spécialistes HyCare !

Dernières actualités

Palier la diarrhée des veaux
Palier la diarrhée des veaux
Enrichissement et hygiène : comment satisfaire l’un en assurant l’autre ?
Enrichissement et hygiène : comment satisfaire l’un en assurant l’autre ?
Acétonémie : mieux vaut prévenir que guérir
Acétonémie : mieux vaut prévenir que guérir
10 étapes d’un lavage réussi
10 étapes d’un lavage réussi
Augmentez votre production grâce à votre table d’alimentation !
Augmentez votre production grâce à votre table d’alimentation !
Comment bien choisir son asséchant litière ?
Comment bien choisir son asséchant litière ?
Nettoyer et désinfecter efficacement
Nettoyer et désinfecter efficacement
La maladie de Mortellaro
La maladie de Mortellaro
Lutte contre les rats et les souris
Lutte contre les rats et les souris
Le stress thermique en élevage bovin
Le stress thermique en élevage bovin
Le stress thermique en élevage avicole
Le stress thermique en élevage avicole
Le stress thermique en élevage porcin
Le stress thermique en élevage porcin